Seyssel : Le pauvre sculpteur sur bois

Publié le par jysculp

Bonjour,

Je me suis installé à Seyssel en 2000

J’ai tout de suite aimé cette ville :

son caractère, ses habitants, le Rhône, son histoire….

J’ai essayé de m’impliquer dans la vie de la commune

jusqu’au moment où j’ai ressenti de l’indifférence de  la part de la mairie.

Et je me suis rendu compte que je n’étais pas le seul à avoir ce sentiment.

 
La mairie n’est-elle pas appelée dans certaines communes « maison du peuple » ?

 
Je pense que c’est un super projet que de rendre le Rhône navigable.

-Mais à quoi bon  des écluses, si demain  des personnes ne peuvent plus avoir d’électricité, parce qu’elle  est trop chère.

-A quoi bon une belle mairie, si les habitants ne peuvent plus entretenir leur maison.

-A quoi bon construire des immeubles, si les appartements ne sont pas accessibles aux citoyens.

-Pourquoi 2 salles de projection alors que nous n’avons  pas une  salle de spectacle digne de ce nom  
etc…

 
Tous cela me semble complètement dénué de bon sens.

 

Cela n’est-il pas indécent, alors que notre président  déclare que les caisses sont vides et qu’il faut travailler plus.

Mais plus pour quoi ? Si tout devient de plus en plus cher.

Plus pour qui ? Si au bout du compte il y a de plus en plus d’exclus.

 

C’est ça la vie ?

 

Le savoir faire est remis en cause !

La motivation ne suffit plus pour entreprendre.

Il faut toujours faire toujours plus.

Plus, jusqu'à  ce qu’on ne puisse plus rien faire du tout.

 

Vous croyez qu’on peut aller encore  loin comme ça ?

 

C’est un calcul absurde, pourquoi créer de la  richesse si nous sommes de moins en mois nombreux à en profiter.

 

L’argent seul ne suffit pas, il manque l’essentiel : le respect des autres, de notre terre.

Il faut reprendre confiance en soi.

Et se mettre tout de suite au travail, la démocratie ici est bien malade.

 

 

 

Un pauvre sculpteur sur bois


Jean-Yves

 

 

« Les Hommes de chez toi, dit le petit prince, cultivent cinq mille roses dans le même jardin …et ils ne trouvent pas ce qu’ils cherchent….

Et cependant ce qu’ils cherchent pourraient être trouvé dans une seule rose ou un peu d’eau…. »

Antoine de St Exupéry

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article